Diapason Septembre 2014

Gabriel Tchalik a cette capacité à injecter dans les moments arides un charme hypnotique, touchant par instants à la plus indicible poésie. L'heure et quart s'écoule en un instant, le temps d'un rêve.

Roger-Claude Travers

Gabriel Tchalik is technically very proficient and plays expressively wherever the music allows. Locatelli was known to have played beautifully in tune and possessed enormous endurance, two qualities in abundance here.

Julie Anne Sadie

Gramophone October 2014
Pizzicato August 2014

Gabriel Tchalik’s account of Pietro Antonio Locatelli’s demanding 24 Caprices is startling not only by the fiery technique but also by the inspiration of the performance. Tchalik is dramatic as well as heartfelt and even poetic, shaping every phrase with exquisite care and awesome atmosphere.

Remy Franck

ResMusica Septembre 2015
Clef du mois

Le jeune violoniste Gabriel Tchalik est d’un engagement sans faille dans cette première intégrale des oeuvres pour violon de Boris Tishchenko

Jean-Christophe Le Toquin

Falcinelli.org Octobre 2015

Après une entrée brillantissime sur la scène discographique avec son Locatelli, Gabriel Tchalik enjambe les siècles pour une entreprise non moins originale. Un disque marquant qui confirme un violoniste exceptionnel.

Sylviane Falcinelli

Fnac.com Juillet 2015

Gabriel Tchalik, élève d'Alexandre Brussilovsky, n'a pas encore 30 ans mais il étonne par la maturité de son jeu. Certes c'est virtuose et sa technique est impressionnante. Toutefois ce qui impressionne surtout c'est sa musicalité, son aisance mais aussi son engagement, sa façon de plonger au plus profond de l'œuvre.

Frédérique Nguyen

Crescendo Septembre 2014

Gabriel Tchalik nous livre une interprétation claire et raffinée, sans toutefois manquer d’une certaine fougue lorsque la virtuosité atteint ses sommets, impétueuse et enivrante. Un véritable hommage au violon et à toute la subtilité de sa technique.

Laurianne Angeon

Altamusica Juin 2014
Coup de coeur

Le jeune franco-russe Gabriel Tchalik livre un premier enregistrement étonnant, inédit, et passionnant. Il nous embarque littéralement dans cette odyssée étonnante et nous fait découvrir des paysages inouïs sans jamais faillir techniquement.

Florent Albrecht

Artamag' Octobre 2015

Gabriel Tchalik soutient le propos, archet ample et mordant, jeu de haute école, son frère pianiste, Dania n’est pas un moins grand musicien.

Jean-Charles Hoffelé

Pizzicato June 2016

With refreshing colours and highly expressive dynamics the Tchalik Brothers allow the listener to get some new aspects from the played works. Truly exciting!

Remy Franck

Musikzen Juin 2016

Une interprétation de haut niveau, mettant en particulier cette sonate de Ravel dans les tout premiers rangs.

Marc Vignal

L'Education musicale Juillet 2016

D'entrée de jeu, le violoniste s'impose par son coup d'archet et son phrasé ; le pianiste, par son toucher très délicat et sa sonorité somptueuse. (...) La Sonate de Leoš Janáček bénéficie des mêmes qualités violonistiques et pianistiques de cet incomparable duo.

Edith Weber

Crescendo Janvier 2018
Joker

Les deux interprètes franco-russes les exécutent avec énormément de délicatesse et de subtilité et montrent notamment que la Sonate de Camille Saint-Saëns est beaucoup moins « médiocre » que ne le prétendait Marcel Proust.

Son 10 - Livret 10 - Répertoire 10 - Interprétation 10

Jean-Baptiste Baronian

ResMusica Mars 2018
A emporter

Sonate de Franck - Les frères Tchalik reproduisent  avec justesse sa richesse mélodique et son bel équilibre entre diatonisme et chromatisme.

Jean-Luc Caron

Classica *** Mai 2018

Leur jeu ne manque ni d'ardeur, ni d'expression. Cette complicité se perçoit également dans leur interprétation de la Sonate n°1 de Saint-Saëns, prise à bras-le-corps et assumée sans états d'âme. 

Michel Le Naour